Comment inspirer la qualité au travers de ses supports de communication ?

 

Cette question, beaucoup de chefs d’entreprise se la pose. Il existe beaucoup d’options et de finitions disponibles pour les imprimés publicitaires : découpe laser, dorure à chaud, gaufrage ou embossage, pelliculage, vernis sélectif, etc… . Parmi ce vaste choix, difficile de s’en sortir pour choisir LA finition parfaite qui saura sublimer la conception graphique sans plomber le budget d’impression.

Le vernis sélectif s’avère être un choix judicieux pour donner à ses supports de communication un aspect qualitatif et apporter une touche de créativité supplémentaire. Il convient tout particulièrement aux imprimés publicitaires suivants :

Le vernis sélectif apporte le « petit plus » qui permet de se différencier des supports classiques. Il amène un aspect haut de gamme tout en restant discret, ce qui est apprécié par beaucoup de clients. Beaucoup d’imprimeurs proposent le vernis sélectif et disposent désormais des volumes suffisants pour rendre cette finition accessible à tous types de clients : artisans, professions libérales, industriels, collectivités

 

Le vernis sélectif, qu’est-ce que c’est exactement ?

 

Ajouter une touche de créativité et d’élégance

Le vernis sélectif, comme son nom l’indique, est un vernis qui ne s’applique que sur les zones choisies par le graphiste pour mettre en valeur des éléments importants ou tout simplement pour ajouter une touche de créativité. Par exemple, sur une carte de visite, on peut faire ressortir le logo, une adresse web, un slogan, les coordonnées ou un élément graphique particulier.

La mise en forme du vernis sélectif

Techniquement, le graphiste ajoute un calque supplémentaire à sa composition graphique sur lequel il va mettre en noir 100% les éléments à vernir. Ce calque sera ensuite converti en fichier et transmis à l’imprimeur en même temps que le visuel à imprimer. Pour un résultat parfait, il est préférable d’utiliser un logiciel de PAO professionnel tel qu’ InDesign par exemple, et de travailler avec des illustrations vectorielles ou des images en haute résolution (minimum 300 dpi). Il est recommandé de faire appel à un graphiste expérimenté maîtrisant cette technique pour éviter tout problème à l’impression (mauvaise superposition du vernis, vernis manquant sur des éléments trop fins, ….).

Le vernis sélectif s’applique généralement sur un pelliculage mat afin de créer un fort contraste entre l’aspect mat du support et le brillant du vernis. C’est précisément ce contraste mat/brillant qui permet d’obtenir un effet élégant et créatif.

 

Exemples de réalisations :

 


D’autres idées pour dynamiser votre communication :